Accueil

“Partager des richesses matérielles, culturelles et spirituelles” :
Par ces buts, l’association agit dans un champ d’intervention artistique, éducatif, social et solidaire. Elle favorise le partage entre les hommes et les relations entre les cultures. Elle s’emploie à trouver des fonds pour initier ou participer à des actions de soutien ciblées répondant à des besoins. Elle contribue à la formation des hommes, des femmes et des enfants, à leurs participations à la pratique artistique, culturelle et éducative.
~
Association Loi de 1901
SIRET no.: 44787364700013


Soutien à la famille Alwani

Lancement de la campagne de financement participatif Kisskissbankbank

C’est parti pour 60 jours.

Découvrez, regardez la famille Alwani du Yemen bloquée en Jordanie sur le site kisskissbankbank. On ne peut qu’avoir envie d’être à leur côté et de les soutenir dans leur projet d’apprendre le français !

La vie d’une famille toute entière est en jeu, participez pour les sortir d’une l’impasse humanitaire et géopolitique !

Merci

Français : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/learning-french-to-complete-their-studies-in-france

English : https://www.kisskissbankbank.com/en/projects/learning-french-to-complete-their-studies-in-france.

Marie-Christine, Jérôme, et la famille Alwani du Yémen en Jordanie

Nous avons rencontré la famille Alwani à Bénarès en 2017, ils étaient heureux, Ali et ses 6 enfants menaient leurs études avec succès et Eman travaillait dans une ONG. Nous les rencontrions tous les dimanches dans un repas offert par une communauté chrétienne. Il n’était pas courant de croiser une famille venant du Yémen.

Nous avons sympathisé et sommes devenus amis. En décembre 2018 nous avons appris que l’Inde refusait de prolonger leur visa, Eman et les enfants devaient partir au 31 décembre et Ali à la fin de son doctorat en Avril. La guerre au Yémen leur interdisait tout retour chez eux, Ils finirent par obtenir un visa touriste de 3 mois pour la Jordanie. Eman et les enfants sont partis en Janvier sans savoir comment ils allaient vivre ni où se loger. Le groupe d’amis les ont aidé financièrement pour les billets d’avion. Ali les a rejoint en Avril. Il y a donc plusieurs mois que leur visa est expiré, ils ont demandé un rendez vous au HCR (Haut Comité des Réfugiés). Ils n’ont pas de rendez vous avant décembre car la Jordanie accueille tellement de réfugiés syriens que les délais sont très longs mais rien n’est prévu pour les yéménites au niveau des ONG, ils n’ont droit à aucune aide. La seule solution serait d’obtenir le visa d’asile en France, ce visa est spécifique pour les personnes en danger de mort chez eux.

En savoir plus


Notre prochain voyage solidaire

Au programme en février 2020 un séjour exceptionnel à Bénarès avec David Dubois.

En savoir plus